Galerie "CHEZ ZAÏD"

et « Musée des Sources de Lalla Mimouna »

à Tinejdad

Tinejdad est une ville de presque 7'500 habitants, à 20 km au sud de Goulmima et à 52 km au nord de Tinghir.

Pour mieux connaître les traditions et les multiples facettes de la vie du Sud-est du Maroc à travers les saisons, vous pouvez vous rendre à la GALERIE D'ART « CHEZ ZAÏD » à Tinejdad même ainsi qu’au « Musée des Sources de Lalla Mimouna » à 9 km après la sortie de la ville pour visiter le plus grand musée d’art du Sud-est marocain ; il n’en existe pas de pareil dans le reste du pays.

Zaïd Abbou, aujourd’hui peintre-calligraphe, ancien guide national, a passé plus de 20 ans à collecter les pièces d’artisanat, les vêtements, les ustensiles de cuisine anciens, etc. qu’on trouve rarement de nos jours dans les foyers berbères pour cause de modernisation des aspects de la vie de tous les jours.

Tous ces objets de jadis, vous les retrouverez ainsi à la galerie d’art « Chez Zaïd » à la sortie de la ville; l’enseigne est visible de la route, à gauche quand vous venez de Goulmima, à droite si vous rentrez de Tinghir.

L’endroit est agréable et extraordinaire. C’est un lieu de culture aussi qui rassemble des pièces locales et régionales rares: bijoux, manuscrits datant de plusieurs siècles, poterie, ustensiles de cuisine, bois, ferronnerie, etc Vous découvrirez comment les Berbères du Sud-est rangeaient leur matériel de cuisine sur des étagères sculptées en bois, extrayaient de l’huile d’olive, irriguaient leur champs, fêtaient leur mariage ou encore comment se déroulaient les cérémonies de préparation du thé etc. Tous les outils et matériaux employés pour toutes ces activités sont présentés chez Zaïd.

9 kilomètres après la sortie de Tinejdad en direction de Tinghir, Zaïd Abbou a aussi mis en place un espace culturel et touristique où vous pouvez visiter 9 petits musées dédiés à l’eau (notamment dans l’atrium de la grande source), l’artisanat, la vie nomade, la vannerie, la construction en pisé, la cuisine berbère, les instruments de musique traditionnels, les armes d’antan, les fêtes de mariage berbères ainsi que la calligraphie, etc…

Chaque maison expose ainsi un pan du patrimoine culturel berbère. Ce musée est un véritable éventail des métiers disparus ou en voie de disparition: travaux des champs, cordonnerie, dinanderie, menuiserie, poterie, forge; textiles et bijoux y sont également présentés.

Tout est particulièrement bien présenté et commenté par Zaïd lui-même. Les objets, c’est lui qui les a placés, un à un, et il en connaît la valeur, le parcours, en un mot l’histoire.

Ancienne porte et serrure traditionnelle

Plafond traditionnel fait en bois de palmier

 

Mais n’oubliez pas que le lieu s’appelle également « La source de Lalla Mimouna » que Zaïd a réhabilitée et nettoyée pour qu’elle soit digne d’être visitée. L’eau est limpide et jaillit de la terre sous forme de bulles riches en magnésium dans cinq bassins. Dans le temps, il n’y avait qu’une seule source qui a ensuite été négligée, voire même transformée en dépotoir, laissée totalement à l’abandon. Zaïd a ressuscité la source et pris soin d’elle à tel point que quatre autres sources ont vu le jour depuis.

Si vous voulez prendre connaissance de la vie berbère du Sud-est marocain et regarder de plus près cette vie multimillénaire, allez donc « Chez Zaïd » ou à son « Musée des sources » que vous pouvez d’ailleurs contacter en personne par téléphone au (00212) 5 35 78 67 98 ou (00212) 6 61 35 16 74, par fax au (00212) 5 35 78 67 98 ou encore par e-mail sur diaztinejdad@hotmail.com .

L’entrée de la galerie est gratuite ; celle du Musée est de 50 DH (environ 5 €, CHF 7.50).

Vous pouvez également jeter un œil à la page www.sourcesmimouna.com qui présente quelques photographies de cet endroit à découvrir absolument.

L’intérêt de ce musée des sources est reconnu dans plusieurs guides touristiques français : « Guide Michelin » qui lui a octroyé une étoile, le « Routard » ainsi que « Le petit Futé ». Un guide allemand signale également dans ses colonnes ce lieu original.

« … cet écomusée plein de surprises, un hommage à la culture berbère de tout le Maroc », « un musée en plein air qui abrite des musées cachés ». Le petit Futé

« Ce musée est plus qu’un simple espace culturel consacré au Maroc traditionnel : c’est la marque d’une renaissance en plein milieu du désert ». « Les collections de ce musée d’amateur sont dignes d’une institution nationale ». Guide Michelin

Visitez nos deux reportages photos en cliquant ici:

- Galerie "Chez Zaïd"

- Musée des Sources de Lalla Mimouna (1)

- Musée des Sources de Lalla Mimouna (2)